Conférence par Laurent AUBRY, informaticien membre du FabLab de Beaune

Présentation des différents réseaux existants :

Snapchat : échanges de messages courts qui s‘autodétruisent, pas de partage;

Instagram : partage de photos et vidéos;

TikTok : partage de vidéos;

Pinterest : partage de photos prises sur le web;

Twitter : nouvelles rapides, politiques, commentaires d‘actualité, messages < à 140 caractères;

Linkedin : mise en relation de professionnels;

WhatsApp : messagerie pour créer des groupes de conversation;

FaceBook : pour rester en contact en famille ou entre amis, partage de photos et messages.

Lexique :

Mur : fil d‘actualités alimenté par l‘utilisateur;

Hashtag : mot-clé;

Like : le lecteur aime le commentaire;

Publication : ce qui est mis en ligne, partagé aux amis ou plus largement;

Tweet : message sur Twitter.

FACEBOOK est devenu Metaverse : un univers virtuel où on peut suivre des réunions à travers des lunettes spéciales (hologrammes).

A été créé en 2004 par Mark Zuckerberg (Harvard).

2,9 milliards de personnes se connectent une fois par mois dans le monde.

En Europe 308 millions par jour.

CA 2021 : 118 milliards de $.

Surtout utilisé par les 40-50 ans, en perte de vitesse actuellement car les plus jeunes préfèrent Instagram ou TikTok.

Un groupe FaceBook permet de partager des intérêts et activités communs, sur un sujet précis; l‘échange de messages se fera entre tous les membres très rapidement.

Le profil FaceBook est limité à 500 amis.

La page FaceBook est illimitée en nombre d‘amis, elle permet de visualiser les statistiques de visites de la page, on peut y filtrer les commentaires. Plusieurs personnes peuvent être administrateurs de la même page.

Sur son compte FaceBook, attention à la confidentialité et aux personnes qui peuvent voir les publications (ou „posts“), bien penser à mettre des limites.

FaceBook récupère les données personnelles pour cibler les pubicités proposées lors des connexions (algorithme).

A noter que le Lyceum Club a plusieurs pages FaceBook : une pour la FFLCI, et une pour chaque club. Des administratrices ont été formées pour animer ces pages, de façon à être visibles et lues par des personnes extérieures, pour se faire connaître et susciter des adhésions.

Conclusion : pour être „dans l‘air du temps“, l‘utilisation de FaceBook est quasiment incontournable, avec les précautions d‘usage.

                                                                                         Marie MAIRE