Le 23 janvier, dans le cadre des conférences d’histoire de l’art, en partenariat avec l’École de Printemps, Natacha Pernac, nous a fait découvrir les liens profonds unissant Carpaccio et la Sérénissime. Natacha Pernac est maître de conférence à l’Université Paris-Nanterre.

Vittore Carpaccio un des peintres les plus célébrés du Cinquecento vénitien, à côté de Bellini et de Giorgione, a légué à la postérité l’œuvre d’un observateur attentif et sagace de Venise et de ses habitants. Nous avons découvert des aspects méconnus de sa peinture et du lieu de son élaboration. Une magistrale leçon d’histoire de l’art qui donnait envie de retourner explorer la Lagune. Le bon dîner qui a suivi a été l’occasion d’échanger dans un cadre très apprécié.