Après une présentation générale en vidéo des personnages de la « Comedia dell Arte » de 1905 à 1946, sur la musique du ballet de Stravinski « Pulcinella », Guillaume Peigné a développé l’art et le théâtre de Molière à Picasso selon une approche chronologique de 1570 au XX°siècle.

Ainsi, à travers tableaux, gravures, dessins, caricatures, il nous fait vivre l’évolution des personnages mythiques- arlequins, pierrots, polichinelles – de la Comedia dell Arte et leur adaptation dans certaines pièces du théâtre de Molière (Scapin, le malade imaginaire, le bourgeois gentilhomme…) puis en 1715, dans des pièces montées en plein air lors du développement du « théâtre de foires » à Saint-Germain et à Saint-Laurent notamment.

Les dessins de Jean Bérain, Watteau, Gillot (maître de Manet), Lancret évoquent l’art de la scène avec un mélange d’idéalisme et de réalisme.

Puis pierrots, arlequins, polichinelles apparaissent dans plusieurs tableaux de Thomas Couture (Maître de Manet),  Meissonier, souvent sous forme de caricatures telles celles de Willette, correspondant à l’ambiance de Montmartre : c’est une relecture des personnages.

Au XX°siècle, ce sont les arlequins de Bourdelle (sculpteur), de Picasso avec ses œuvres montmartroises et ses arlequins du cirque Médrano : L’influence du cubisme se fait sentir également avec l’auto-portrait de Modigliani en pierrot mais elle va s’arrêter avec Derain.

Enfin, décors de théâtre et costumes revêtent une importance particulière au théâtre : Picasso réalise ceux  du ballet « Pulcinella » de Stravinski, Braque, ceux d’une pièce, « le fâcheux « et ceux des ballets d’Auric.

Une évolution des personnages de la « Comedia dell Arte »  et leur évolution au cours des siècles à travers théâtre, dessins, tableaux, caricatures, brillamment présentée de manière passionnante au cours de cette conférence.