undi dernier,c’était woody Allen,et sa cohorte de personnages tous plus paumés les uns que les autres !

qu’ils soient beaux ou laids, jeunes ou vieux,riches ou pas,tous se débattent comme de beaux diables..

au final,il semble que seule la folie (douce ) soit à même de rendre tout cela supportable …

le début m’a semblé un peu poussif avec une voix off qui installe les personnages,comme si nous n’étions pas en mesure de
savoir assez vite, qui est qui.

Certaines se sont endormies..et puis ça devient très drole,et là nos rires ont du les réveiller !

Au final un bon moment,des personnages bien campés,des acteurs formidables , anthony hopkins en vieux beau pathétique,
Antonio Banderas en très-beau qui mérite bien le titre d’homme le plus sexy de la planète …

il vieillira bien un jour, comme les copains !na !

Marie-Christine