Nous fumes quelques courageuses à affronter un temps,dont le moins que l’on puisse dire est qu’il se montra peu clément…

Rendez vous était donné à la sortie du metro saint Paul.

Notre conférencière,prudemment vétue d’une peau de bête,nous entraina à sa suite,tout d’abord vers l’hotel de Sens.
Avec l’hotel de Cluny,le seul vestige de l’architecture civile du Moyen âge est l’occasion d’evoquer la reine Margot qui y vecut quelque temps,après son divorce,avec deux amants dont j’ai oublié les noms,et qui se sont quelque peu entre-tués..

Ensuite nous sommes allées à l’hotel D’aumont,plus classique,edifié pour un sieur “Scarron”,parent du poète du même nom, devenu tribunal administratif.

Rue François Miron,j’ai découvert qu’il n’y avait pas seulement “Israel”,une merveilleuse épicerie caverne d’ali baba, mais aussi un très bel hotel,celui de Beauvais,à la cour semi ovale,et de plus un endroit chargé d’histoire,puisqu’il fut construit pour Cateau le borgnesse,première dame d’Anne d’autriche,qui sur l’ordre de cette dernière,dépucela LouisXIV,alors qu’il avait 14 ans.D’où reconnaissance éternelle,et arret du roi,et de sa jeune épouse Marie thérèse,lors de leur “entrée” dans leur bonne ville de Paris.le 26 aout 1660 Grand honneur,et délicate attention…
Lors de son premier séjour à Paris,avec son père et sa soeur,Mozart résida dans cet hotel.

Puis il y eut l’hotel de Sully,plus palais qu’hotel entre cour et Jardin,avec orangerie au fond du jardin,et communication directe avec la place des Vosges.

Nous avons terminé par le Musée Carnavalet,l’occasion d’évoquer Madame de Sévigné,moins friponne que les autres, mais pas bégueule pour autant.

Et nous avons été quelques survivantes à nous réfugier dans un café,autour d’un chocolat chaud,que nous avons commandé”très chaud” !!

Au final ,une promenade agréable et instructive,comme quoi on peut passer 100 fois devant de fort belles choses sans les voir..