Conférence par Olivier Mignon

2 février 2021

Olivier Mignon a évoqué par Visio conférence avec enthousiasme et brio l’expédition Shackleton qui a duré trois années de 1914 à 1917.

Cette expédition portant le nom prédestiné d’Endurance visait à traverser l’Antarctique de long en large.

Hélas elle fut un échec mais l héroïsme de ses équipiers demande une grande admiration.

Qui était Ernest Shackleton ?
Il est né en Irlande en 1874 et son enfance se déroulait avec une seule passion : qui l’a poursuivi jusqu’à la fin de ses jours 

L’AVENTURE

Il a fait une carrière d’officier de marine brillante avec la devise familiale

     « Par l’endurance nous vaincrons »

Ce n est donc pas par hasard que son bateau et son expédition s appelleront L’endurance.

Il était un explorateur exemplaire hors pair, meneur d hommes

Ses marins l’appelaient « Boss »

Donc prêt et passionné par son projet Shackleton recrute des hommes pour l’accompagner dans cette aventure.

Il fait passer dans les journaux des annonces.

« Recherche hommes pour voyage périlleux. Petits gages, froid rigoureux, longs mois de totale obscurité, dangers permanents, retour incertain.

Honneur et reconnaissance en cas de succès » 

Malgré cette annonce qui fait peur notre explorateur a reçu 5000 réponses. Après un choix très étudié il retient 28 hommes qu’il juge apte pour cette expédition.

L équipage était constitué de charpentier de médecin, océanographe, de photographe, de cuisinier ….

Chaque membre ne pouvait prendre qu’ un kilo d objets personnels .il fallait laisser place aux vivres, aux traîneaux pour circuler sur la banquise, à la meute de chiens (une vingtaine de chiens), tous les accessoires pour les recherches scientifiques et tout le matériel pour faire cuisine et réparations de toutes sortes, etc. Le bateau, une fois bien constitué est prêt à partir. Le 05 Décembre 1914 l’Endurance quitte la Géorgie du Sud pour mettre le cap sur l’Antarctique

Mais début Janvier 1915 le trois mâts est bloqué par les glaces

Les marins vivent de phoques et de graisse de phoques. Le dégel approche, le bateau essaie de se frayer un chemin mais l espoir est de courte durée. Tout le bateau est ébranlé et prend l’eau.

Donc il faut débarquer sur la banquise avec les traîneaux les canots de sauvetage les chiens et les restes de vivres

Le blizzard empêche les hommes de se diriger et il faut attendre trois mois afin de regagner l’ile Eléphant inhabitée peu hospitalière et plus de vivres et à la grande désolation de tous, il faut abattre les chiens pour survivre.

Un canot avec quatre hommes à bord part chercher des secours laissant les 24 hommes transis de froid sans vivres. Seulement trois mois après une frégate arrive, c’est la victoire tous ont résisté.

Cette incroyable expédition au pôle sud et la façon dont l’équipage survécut dans des conditions extrêmes relève de l’héroïsme au temps des grands explorateurs.

Voilà un compte rendu très bref de ce périple qui donnera envie de consulter

Les nombreux livres qui retracent l’odyssée de l’Endurance. Le récit est fait en détail par l’explorateur lui-même

Le photographe à bord a réalisé des vues extraordinaires sur ce voyage et que l on retrouve dans ces livres.

Ernest Shackleton est décédé en 1921 en Georgie du sud .il préparait une nouvelle expédition.

Il repose à la demande de sa famille dans cette terre qui fut le point de départ de ses aventures.