L’exposition au Musée de Quimper s’organisait autour d’une seule et très grande sculpture de trois hommes en souffrance, en réalité trois œuvres semblables assemblées et vues sous des angles différents.

Tout le talent de notre conférencière fut de la replacer, à l’aide des maquettes et des dessins de l’artiste dans son contexte d’origine c’est à dire la “Porte de l’Enfer”, une œuvre monumentale commandée à Rodin pour le Musée de la Ville de Paris et qui n’a jamais été installée. Les “ombres” devaient orner le sommet de la porte.

Après le déjeuner dans une vieille auberge typique, nous avons découvert le plus vieux quartier de Quimper, l’ancien petit port au bord de l’Odet qui fut à l’origine de la ville : Locmaria, en pleine rénovation. La très jolie église romane (rare en Bretagne !) du XI ème siècle et le Prieuré du XVII ème maintenant terminé et occupé avec son jardin recréé à la “française” comme au temps des religieuses avec ses carrés de “simples” , de fleurs et de légumes anciens, nous ont enchantées.