Pour un club féminin, la biographie d’Olympe de Gouges s’impose.
Quelle vie romanesque ! Fille naturelle, mère et veuve à 17 ans, illettrée mais auteure de 30 pièces de théâtre, placardant des affiches incendiaires contre Robespierre, guillotinée pendant la terreur révolutionnaire. Un caractère indomptable, arrogante et naïve, persuadée de son génie.
Quelle visionnaire ! Elle a rédigé une déclaration des droits de la femme, réclamée l’union civile, le divorce, des orphelinats, l’hygiène dans les maternités, l’abolition de l’esclavage.
Combien d’années ou de siècles a-t-il fallu pour que ses projets soient réalisés ?