Sabine Brunaux a partagé avec nous  le fil rouge qui l’a conduite à créer l’association « Chœur de femmes » à Roubaix.

                Cette histoire remonte à ses quinze ans quand elle voulait devenir esthéticienne, projet contrarié par ses parents.  Elle sera donc institutrice puis conseillère en cosmétiques naturels.

Restée seule après le deuil de son mari avec trois jeunes garçons elle crée un magasin de dépôt-vente pour maman et enfants puis une belle rencontre fera d’elle une maman d’une « famille nouvelle » avec les deux garçons de son mari en 1997. 

Trois ans plus tard elle réalise le vœu de ses quinze ans et devient socio-esthéticienne dans des centres sociaux, à  l’hôpital et dans une clinique de Roubaix.

                Elle y rencontre des femmes « battantes » qui veulent donner le meilleur à leurs enfants mais bougent peu de leurs quartiers.  Sabine est interpellée par ces mondes qui ne se rencontrent pas, car elle constate que ce cloisonnement nous questionne et exige qu’on aille plus loin.

Alors surgit le projet : « Comment les faire se rencontrer ? ».  Les femmes qu’elle découvre ont les mêmes valeurs de solidarité et souhaitent le « bien vivre ensemble ».  Sabine se sent ambassadrice et commence à organiser des rencontres à Roubaix. 

Chœur de femmes va naître. Il y a une date clé: mars 2016 avec la fête de la femme qui sera ensuite chaque année un temps fort ouvert à tous.  L’autre moment fort de l’année est en octobre ou novembre avec la journée « contre les violences faites aux femmes » et un déjeuner  ouvert à la Condition Publique à Roubaix.

Un autre projet permettra à Chœur de Femmes de mieux se faire connaître : l’agenda perpétuel avec les récits de 12 femmes « résilientes » qui ont traversé des épreuves et bâti quelque chose dans leur vie.  Aujourd’hui ces récits sont compilés dans les petits carnets dits de « respiration »

Aujourd’hui l’association regroupe 80 adhérentes dont 8 sont plus actives dans l’organisation et le bureau.  Une newsletter mensuelle appelée « Brêves »   annonce les événements et entretient le réseau.

Chœur de femmes s’adresse aux femmes de toute origine et de tout âge, surtout roubaisiennes.

                L’action première qui tisse le lien avec les adhérentes est le déjeuner-rencontre organisé chaque mois dans un restaurant de Roubaix avec une « invitée surprise » roubaisienne ayant une responsabilité dans la ville ou ayant créé quelque chose en lien avec les femmes de Roubaix.

Il y a des sorties promenades au parc Barbieux, des cinémas suivis de débats, des ateliers créatifs en lien avec la journée des violences faites aux femmes, la participation aux foulées du cœur, des séances de danse (gratuites) avec le Ballet du Nord, des événements avec les mal voyants, un défilé de mode, et d’autres initiatives qui naissent ponctuellement pour se retrouver ou agir ensemble. 

Cette année Chœur de Femmes et  la « Maison des Femmes » – créée à Roubaix pour un accueil de jour des femmes seules et en détresse – ont proposé  des ateliers communs.

La Mairie de Roubaix ne donne aucune subvention à l’association mais est attentive  et soutient de tout cœur ses propositions ainsi que le CCAS qui peut prêter occasionnellement du matériel pour les rencontres.

Sabine nous a ensuite parlé de  sa rencontre à Calais avec « Mamiechange », cette femme qui recharge les téléphones des jeunes migrants dans son garage et les nourrit. Nous avons évoqué aussi l’association « Migr’action » qui va chercher à Calais pour le week-end des jeunes migrants pour les héberger deux jours, recharger leur téléphone,  leur permettre de dormir au chaud, de laver leurs vêtements, de bien se nourrir.

Cette rencontre avec Sabine enthousiaste et généreuse nous a redonné espoir et vitalité.

                                                                           Sabine Brunaux-Traens, notre conférencière