Cercle de Lecture

Nous voici à nouveau réunies le 11 décembre 2012 chez Jocelyne pour partager nos dernières lectures.
Lectures toujours aussi variées, mais aujourd’hui, nous avions prévu d’échanger sur une lecture commune:

Vingt-quatre heures de la vie d’une femme”de Stefan Zweig.

En un peu plus d’une cinquantaine de pages, l’auteur nous fait vivre la naissance, l’apogée et la mort d’une folle passion d’une femme d’âge mûr pour un jeune homme.
Après la présentation d’un “cadre” (méthode typique de Zweig), l’auteur met dans la bouche de cette femme élégante en fin de vie le récit de sa folle journée. Tout cela est dit avec énormément de finesse, de profondeur malgré un déroulement rapide. La passion du jeu, qui occupe entièrement le jeune homme, est remarquablement décrite à travers une description des mains des joueurs. La passion soudaine de cette femme désœuvrée et sans but passe par la curiosité, la peur, le fol attrait, l’attention maternelle, la honte, …
Les atmosphères, comme toujours chez Zweig, font partie du récit : nuit noire et pluie au sortir du casino, chambre lugubre, journée ensoleillée et paysages superbes.
De la vraie littérature.

Merci à chacune de sa participation et à Jocelyne pour son accueil chaleureux.