12H08 à l'EST de BUCAREST - CORNELIU PORUMBOIU

Seize ans après, la révolution a-t-elle eu lieu ?

CORNELIU PORUMBOIU

Ce réalisateur, scénariste et producteur roumain a obtenu avec ce film, la caméra d’or du meilleur premier long-métrage lors du festival de Cannes de 2006

Il présente avec humour noir et autodérision une satire sociale du désenchantement post communiste.

A visionner et A discuter ensemble : Un excellent moment.

Ce film intelligent est plein d’humour et de profondeur


 SORTIE des CLUBS de LYON et de GRENOBLE A SABLONS (ISERE)

Jeudi 29 Septembre 2022

Une belle journée pour découvrir trois sites très proches et méconnus

LA FONDATION ALBERT GLEIZES - MOLY-SABATA

MOLY-SABATA est une résidence d’artistes qui accueille aujourd’hui 25 à 30 artistes par an.

La résidence fut créée en 1927 par Albert Gleizes et sa femme Juliette Roche.

A la mort de celle-ci, la Fondation Nationale des Arts Graphiques et plastiques, légataire universelle crée la Fondation reconnue d’utilité publique en 1984.

Anne Dangar est la principale disciple du peintre cubiste.

Pierre David artiste accueille chaleureusement notre groupe, autour d'un café et présente l’activité de la Fondation dont il est directeur.

Nicole Alexandre historienne qui fut une élève de Anne Dangar présente l’histoire du site, la vie, le parcours et la découverte de « l’Art de la Terre » de cette étonnante artiste.

En 1927 Albert Gleizes arrive de Paris avec un groupe d'amis et d'élèves. Il achète la propriété avec pour projet d'en faire un havre de paix pour une communauté d'artistes. Il décède en 1953

Après le départ du dernier résident (1956) La maison restera fermée 10 ans.

En 1930 Anne Dangar australienne installe un atelier de poteries et reste à Moly-Sabata jusqu’à sa mort en 1958.

En 1990 Moly-Sabata qui a été vandalisée et brûlée réouvre ses portes et crée de nouveaux ateliers.

En 2007 Claude Gleizes, neveu d'Albert Gleizes relance la Fondation qui finance les artistes par des dons et subventions diverses.

En 2020 Accueil d'artistes potiers dont les œuvres peuvent être achetées.

Nous avons la chance de visiter en ce lieu magique, l’exposition de cette année : "Mille Fleurs"

Ce fut une belle découverte dans un lieu insolite et peu connu !

LE CHÂTEAU DE PEYRAUD

A la sortie de Serrières, surplombant la vallée se dresse le château du XI siècle. Plusieurs fois détruit au cours d’une histoire mouvementée entre Dauphiné et Royauté et entre Catholiques et Protestants. Aujourd’hui il a gardé beaucoup d’éléments de 1720.

Le propriétaire nous accueille avec une très grande gentillesse. Il présente l’histoire et les lieux.

Sa famille qui a eu des liens très étroits avec Anne Dangar a conservé de nombreuses belles pièces de céramique cubiste.

Dans le salon historique qui surplombe le jardin ciselé par des buis "cubistes" nous avons partagé un excellent pique-nique puis profité d'une belle promenade sillonnant les espaces verts qui ont conservé leur part d'histoire

L’EGLISE ABBATIALE DE SAINT PIERRE DE CHAMPAGNE

Toute proche du Château et de Moly-Sabata, l’église est un joyau de la grande époque des églises romanes. De caractère défensif, elle fut édifiée dans le fief des ducs d’Albon enclave du Dauphiné, au milieu du XIIème siècle.

La façade possède toujours de nombreux éléments sculptés encastrés dans les murs.

Elle n’a pratiquement pas été modifiée sauf lors de l’élargissement de la route en 1848, qui  a détruit malheureusement le porche vouté et laissé  d’importantes cicatrices malgré les rénovations.

Goudgi, artiste extraordinaire a réalisé le très beau mobilier liturgique pour l’an 2000.

On peut admirer de nombreuses créations notamment, l’autel surmonté d’une croix et d’une colombe.


JOURNEE INTERCLUBS : Lycéennes lyonnaises et grenobloises

ACCUEIL PAR FLORENCE EXPERTON A LA CHAPELLE DE COSSEY

HOSPITALITE OFFERTE EN SON CHATEAU SERVIEN

VISITE DU MUSEE CHAMPOLLION A VIF 38450

MUSEE CHAMPOLLION


ENVIES DE LIVRES - CINEMA ET LECTURE

THE POWER OF THE DOG - THOMAS SAVAGE (1967) / JANE CAMPION (2021)

"DELIVRE MON ÂME DE L'EPEE et MON ÊTRE DU POUVOIR DU CHIEN"

"Une oeuvre d'art littéraire" "Un écrivain magistral" "Tendu et puissant"

Le pouvoir du chien est un chef-d'oeuvre

« Envies de livres » c’était une promesse… et nous voilà réunies pour partager notre lecture et visionner le film de Jane Campion « Le Pouvoir du Chien »

Inspiré librement du livre de T Savage.  Le film est une belle façon de nous confronter à une double approche.

Après avoir évoqué la vie et la manière dont Jane Campion se pose derrière la caméra pour réaliser ses films, nous jetons un bref regard sur ses œuvres et ses distinctions puis quelques phrases sur Thomas Savage devenu le chantre de l’ouest américain (détails dans les pièces jointes à télécharger).

Le parallèle entre les 2 modes de narration ouvre nos échanges et cette pluralité de point de vue entre impressions, interprétations, non-dits, caractères montrent que toutes ces facettes ne sont pas opposables.

Le film ne fige pas les émotions ; le lecteur reste le maître du sens.

Peu rompue à l’art du débat, notre soirée fut cependant animée et très enrichissante.

A la fin de nos échanges plusieurs titres et sujets de réflexion ont surgi, faisant naître d'excellentes idées pour programmer les futures éditions de cette nouvelle activité. 

Benedict Cumberbatch

MANCHESTER BY THE SEA - KENNETH LONERGAN

GROUPE CINEMA - VENDREDI 20 MAI 2022

Film dramatique américain écrit et réalisé par Kenneth Lonergan, sorti en 2016 qui se déroule à Manchester-by-the-Sea, une petite ville côtière de l'est des États-Unis proche de Boston. Il raconte l'histoire d'un homme, Lee Chandler (joué par Casey Affleck), qui doit s'occuper de son neveu adolescent à la suite de la mort brutale du père de celui-ci. Mais Lee est traumatisé par un drame familial survenu dans cette ville des années auparavant et il éprouve de grandes difficultés à gérer cette situation.Le film obtient de nombreuses récompenses notamment deux Oscars en 2017 : celui du meilleur acteur pour Casey Affleck et celui du meilleur scénario original.


BONNIE & CLYDE

Bonnie and Clyde est un film américain réalisé par Arthur Penn en 1967 basé sur la vie de Bonnie et Clyde. Bonnie et Clyde est considéré comme un film culte et l'un des premiers succès du Nouvel Hollywood qui brisa plusieurs tabous cinématographiques. Le succès du film encouragea d'autres réalisateurs à faire des films où sont représentées des scènes de violences ou de sexe. La scène finale est emblématique car, à l'époque, elle était « une des scènes de mort les plus sanglantes de toute l'histoire du cinéma ».


Bonnie and Clyde a été sélectionné par le National Film Registry pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis pour son « importance culturelle, historique ou esthétique » en 19921.

Considéré comme un film culte et l'un des premiers succès du Nouvel Hollywood qui brisa plusieurs tabous cinématographiques. Le succès du film encouragea d'autres réalisateurs à faire des films où sont représentées des scènes de violences ou de sexe. La scène finale est emblématique car, à l'époque, elle était « une des scènes de mort les plus sanglantes de toute l'histoire du cinéma ».Bonnie and Clyde a été sélectionné par le National Film Registry pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis pour son « importance culturelle, historique ou esthétique » en 1992Dans l'Amérique profonde des années 20, la petite Bonnie Parker rêve de faire parler d'elle. Cette jeune fille sensible qui écrit des poèmes et veut devenir actrice doit se résoudre à devenir serveuse mais ne s'en satisfait pas. Elle épouse très jeune un homme qui s'absente tellement qu'elle se sent abandonnée. Sa rencontre avec Clyde Barrow, d'origine modeste, qui la séduit par son charme et ses ambitions, va changer son existence. Mais Clyde n'a pas les moyens de lui offrir le luxe dont elle rêve, et la crise économique les contraindra à se tourner vers la délinquance. Ensemble ils commettent leurs premiers vols et sont grisés par cette nouvelle vie.

Arthur Penn, né le 27 septembre 1922 à Philadelphie et mort le 28 septembre 2010 à ManhattanNew York1, est un réalisateur américain.

Engagé dans l'armée en 1943 où il fait ses premières mises en scène théâtrales, il profite du G.I. Bill après guerre pour se former à la mise en scène et au jeu d'acteur. Il commence sa carrière à la télévision où il met en scène des dramatiques, notamment une adaptation de Miracle en Alabama de William Gibson, texte qu'il adaptera aussi au théâtre et au cinéma. Il connaît une carrière cinématographique marquée par de mauvais rapports avec les studios et de grands succès, notamment Bonnie et Clyde.


CAFE LECTURE 25/01/2022

Compte tenu de la proximité des vacances, nous étions en petit comité, mais toujours sympathique et animé pour partager nos dernières lectures autour d’un gouter et d’un jus de pomme aux épices selon la recette de "Saint Giving."

                                   Liste des livres présentés

En attendant Bojangles     - Olivier Bourdeau

Un petit garçon vit au milieu d’un couple déjanté et original

Un livre qui fait rire aux éclats, adapté au théâtre, en BD, en film avec une musique de Nina Simone

Le premier sang - Amélie Nothomb

Son 30è roman publié en aout 2021

Le père de l’auteur meurt en plein confinement, et elle ne peut lui dire au revoir

L’ami arménien - Andrei Maikine Académicien français d’origine russe

Dans l’URSS des années 1970, un orphelin s’ouvre à l’histoire et à la mémoire

La renaissance à Florence

Une poignée de sable - Takuboku Ishikawa

Histoire des Sahraoui, marocains qui défendent le Sahara  occidental, ils sont rejettes par le Maroc et l’Algérie

Désert -Le Clezio

Jane Austen  - Mary Döllinger

Un bijou littéraire, séduisant roman

L’affaire Charles Dexter Ward - Lovecraft

L’auteur est considéré comme le père de la science-fiction

La faute de l’Abbé Mouret - Emile Zola (paru en 1875)

Le 5è volume de la série des Rougon-Macquart, c’est le second volume de la série qui traite du catholicisme.

Zola est le maitre incontesté du naturalisme

.Les pages  vibrantes de vie, de poésie et de sensualité sont une ode à la nature, Plusieurs thèmes sont abordés : la chrétienté, le paganisme, la vie, la mort, la spiritualité, la sensualité, le désir, prémices et découvertes des premiers émois amoureux. Description magnifique aux accents surnaturels d’un jardin, véritable jardin d’Eden à la nature exubérante. C’est la mythologie du paradis descendu sur terre.
Zola fait revivre le mythe fondateur de la genèse avec Adam et Eve

Raisons et sentiments - Jane Austen (1775-1817)

L’auteur est une grande figure de la littérature anglaise du XXVIIIe siècle, issue de la « gentry »

Autres œuvres 

  • Orgueil et préjugés
  • Lady Susan
  • Northanger Abbey

Ce roman décrit la dépendance des femmes à l’égard du mariage pour obtenir un statut social et une sécurité économique.

Il nous promène de la campagne anglaise à la vie mondaine londonienne, et met en scène des jeunes filles fantasques, courageuses de la bonne société anglaise, devant affronter les embuches sur leur route : les coureurs de dot, les familles recomposées cupides (après un veuvage) les revers de fortune, les commérages. Les rentes font tourner la tete des demoiselles. Mais Jane Austen ne confond jamais la nécessité d’une vie digne avec l’hypocrisie des créatures vénales, prêtes à tout pour s’assurer une vie d’oisiveté et de plaisirs.

C’est arrivé la nuit  - Marc Levy

L’auteur met en scène 9 virtuoses du Web. Le monde des hackers est complexe et inaccessible par ses codes

La princesse au petit moi   -Jean Christophe Ruffin

Léger, amusant, émouvant, mais le moins bon de la trilogie :

  • Le suspendu de Conakry
  • Les trois femmes du consul,
  • Le flambeur de la Caspienne

Voici donc une nouvelle aventure d’Aurel Timescu, le calamiteux petit consul de France qui se trouve embarqué dans les sulfureuses affaires d’un minuscule territoire, niché au cœur des Alpes.

Jocelyne Lavardac


SCARFACE - HOWARD HUGHES 

Scarface est un film américain réalisé par Howard Hawks, sorti en 1932, adaptation d'un roman d'Armitage Trail, publié en 1929. S'inspirant directement de la vie d'Al Capone, le film est immédiatement victime de violentes critiques qui lui reprochent la glorification du gangster. Il ne peut sortir que deux ans après la fin du tournage avec un certain nombre de modifications, ce qui ne l'empêche pas de participer très largement à la mythification du parrain de l'Outfit de Chicago dont la légende dépasse la réalité.

Dans les années 1920, à Chicago, Tony Camonte, un petit malfrat, fait tout ce qu'il peut pour accéder au pouvoir. Il devient le garde du corps d'un chef de gang, Lovo. Avec son complice Guido Rinaldo, il va peu à peu éliminer les concurrents de Lovo. Il va ainsi accéder au pouvoir au sein du gang.
Paul Muni


CINE - DEBAT- "LA MAUVAISE EDUCATION" PEDRO ALMODOVAR

(La mala educación) un film espagnol réalisé par Pedro Almodóvar, sorti en 2004.

Afficher l’image source

Dans les années 1980, Ignacio et Enrique se retrouvent. Ensemble ils ont grandi vingt ans auparavant dans une école religieuse et ont tous les deux subi l’omniprésence, les émois sexuels, ainsi que les mauvais traitements du père Manolo, un professeur de littérature et prêtre pédophile passionnément épris d'Ignacio.

Le film se déroule intégralement en Espagne, principalement à Madrid, à Valence et à Alella, village catalan où les habitants ont participé activement au tournage. L'ancienne école de Pías d'Alella, édifice néoclassique du xixe siècle, est choisie pour recréer l'atmosphère de l'époque franquiste. Pendant le tournage, Almodóvar, qui a la réputation d’être dur avec ses acteurs, a mis trop de pression sur Gael García Bernal, à tel point que le tournage a été interrompu une semaine pour qu'il se remette.
Almodóvar a nié avoir réalisé un film autobiographique, même s'il reconnaît que de nombreuses expériences personnelles se retrouvent dans le scénario. L'univers féminin traditionnel d'Almodóvar laisse place à un univers homosexuel, abordant aussi bien le travestissement par le biais de Zahara et Paca, la transidentité, avec Ignacio, ou la bisexualité, représentée par l'ambigüité sexuelle de Juan, Enrique Serrano et Manuel Berenguer.

Le thème des abus sexuels commis par une partie des religieux dans le système d'éducation nationale-catholique de l'époque franquiste donne au film son titre : la mauvaise éducation. Ce thème est bien délimité autour du personnage du père Manolo, marquant la volonté de ne pas faire de généralité.

Le réalisateur n'oublie pas ses vieilles obsessions : l'amour passionné et irrationnel et la séduction animale. Dans ce film, la relation entre les personnages de Juan et Manuel Berenguer en est la meilleure démonstration. Berenguer est disposé à briser sa propre vie pour obtenir les faveurs de Juan, qui à son tour, conscient de son charme, ne ménage pas ses efforts ni les chantages dans le but de devenir célèbre dans le monde du cinéma et de se débarrasser du fardeau que représente son frère.

Dans l’attente de ce bon moment de partage