Les réseaux sociaux

FEDERATION FRANCAISE DU LYCEUM CLUB INTERNATIONAL
www.lyceumfrance.org
Réunion par Zoom

Cette réunion organisée par Isabelle Bertrand sur la demande de Muriel Hannart a pour objet de « discerner les moyens pour trouver une visibilité pertinente pour nos clubs sur les réseaux sociaux ». Elle est la première étape d’une réflexion collégiale internationale. Aujourd’hui, elle concerne les pays francophones.

Participent à cette réunion :
-Muriel Hannart, Présidente de l’AILC,
-Isabelle Bertrand, Présidente FFLCI, caroline Giard, Secrétaire FFLCI et Marijke Jansen, Trésorière FFLCI,
-Janet Blümli, Présidente de la Fédération Suisse, Leca Araujo, la co-présidente du club de Genève, Nathalie Duplain, responsable Sciences humaines pour le club de Neufchâtel,
-les présidentes ou représentantes des clubs français, accompagnées par des responsables de communication des clubs, Caen et Limoges étant excusés.
-ainsi que les deux webmasters de la FFLCI.
*

Isabelle Bertrand remercie Muriel Hannart pour cette initiative et lui donne la parole

Muriel rappelle l’importance de cette problématique et la nécessité d’avoir une politique commune. Au dernier BCI, il a été noté que la communication était une priorité.
Isabelle est convaincue également que cet accès à l’information, par les réseaux sociaux, est incontournable et permet de toucher d’autres publics.
Les clubs français sont globalement encore peu familiers avec les RS mais les réticences s'atténuent derrière une curiosité montante. Il faut des énergies motrices.

Il ressort de tous les échanges :
1 ) qu'il faut se donner les moyens d'une visibilité de grande qualité, le contraire serait contreproductif.

2 ) qu’avant toute chose, il est absolument impératif d’établir une stratégie : définir les buts poursuivis en se positionnant sur les Réseaux Sociaux, (vitrine, liens entre clubs, ligne éditoriale, publics visés… ). Il s’agit avant tout d’informer pour attirer et éventuellement diversifier les recrutements.
Pour cela, Leca Araujo qui utilise les RS pour son activité personnelle attire l’attention sur la nécessité de travailler avec des personnes compétentes, professionnelles même pour garantir un fonctionnement viable, très régulier et qualitatif. Il vaut mieux ne rien faire que mal faire. Or, une qualité de communication implique une gestion du contenu et un investissement temps très important (gestion quasi-quotidienne par des personnes compétentes qui ont besoin que les clubs fournissent un matériau, photos, vidéos,… très qualitatif). Les comptes qui sont très suivis sont ceux qui ont de nombreux posts et stories qui attirent l’attention de nouvelles personnes. Il serait d’ailleurs intéressant de voir qui interagit.
Par exemple, Genève fournit 3 posts par semaine.
Un constat confirmé par Nathalie Duplain qui a été en contact avec des professionnels sur ce point.
Tous les clubs français présents interviennent pour exprimer l’orientation au sein de leur groupe, manque de familiarité, éventuelles réticences ou au contraire envie, compétences, choix du support…
Pour beaucoup, une mise sur les RS représenterait un surcroit de travail impossible à absorber actuellement, en l’absence des personnes aptes à l’assumer. La demande va reposer sur une organisation par la Fédération.

3) qu’il faut respecter toutes les lois (droits d'auteur, à l'image…)
Le lien entre la webmaster et la responsable de communication est indispensable.
Certains clubs avaient préparé des projets de comptes ou de pages Facebook, il leur est demandé d'attendre pour une cohérence nationale, voire internationale.

4 )que Le choix du réseau est à étudier :
Facebook s’adresse au plus de 50 ans. Beaucoup de Lycéennes y sont connectées. Il est souligné que ce RS semble appelé à décliner. Reste toutefois pour l’instant très utilisé.
Instragram entre les 18 et 34 ans selon des statistiques. Pourtant, beaucoup de nos entourages sont sur Instagram, correspondant d’ailleurs plus au créneau visé pour l’avenir. Très accessible, les stories éphémères sont incitatives. Très ludique, source d’information en temps réel.
Tik Tok s’adresse à des plus jeunes
Linkedin exclusivement aux personnes en activité professionnelle.
Il existe aussi des RS locaux aptes à toucher des personnes autour des clubs existants. L’intérêt est réel.
La tendance serait plus pour Instagram, sans exclure Facebook. Le choix sera défini par l’étude.
*
En conclusion, le scénario le plus pertinent serait une gestion pyramidale partant de la fédération. Les clubs alimenteraient avec leur propre contenu. Il y aurait donc une page nationale avec des sous-pages. Il faudra créer une ligne éditoriale commune et définir un même style dans le fond et dans la forme.
Des formations seront à prévoir. Muriel propose de se mettre en lien avec une université, un étudiant d’une école de communication en lien avec un projet de fin d’étude.
Muriel et Isabelle proposent une conférence en ligne avec la Suisse pour regarder ensemble ce qui est sur leur compte et partager les éléments qui leur ont été donnés par des professionnels. Nathalie Duplain va interroger la professionnelle déjà intervenue auprès de leur club pour savoir si elle est d’accord pour un partage de lien.
De toutes façons, travailler avec une agence pourrait être très positif pour avoir des quidelines.
Par ailleurs, il ne faut pas attendre de miracles, le retour sur investissement n’est pas toujours à la hauteur des espérances. Il faut l’accepter et savoir en tirer certaines leçons.
Cette réunion a permis une synthèse intéressante avec l’apport très constructif de l’expérience des clubs suisses. La réflexion va pouvoir s’orienter désormais vers un début de concrétisation.

Marie Maire


Assemblée générale du club de Dijon-Bourgogne

Procès-verbal de l’assemblée générale du 18 octobre 2021

L’an deux mille vingt et un, le 18 octobre à 10h, les membres de l’Association Lyceum Club International de Dijon-Bourgogne, dont le siège social est situé au 2, rue Amiral Courbet, 21000, Dijon, se sont réunis au Conseil Général Boulevard de la Trémouille à Dijon.

Mme Marie MAIRE, présidente en exercice du Club de Dijon remercie de leur présence Mme Isabelle Bertrand, présidente de la FFLCI ainsi que les past-présidentes.

A 10h20, le quorum étant atteint avec 50 présents sur 78 membres et 5 pouvoirs, Mme Marie MAIRE déclare ouverte la 41ème Assemblée Générale du Lyceum Club International Dijon-Bourgogne. Comme le veut l’usage elle désigne deux scrutatrices, Mesdames Sandrine Briot et Brigitte Charvolin. Ainsi l’A.G. peut se tenir valablement.

Le PV de l’AG du 1 décembre 2020 est adopté à l’unanimité.

La présidente nous fait part du décès de notre amie Solange Brocherieux, et rappelle son engagement au sein du Lyceum. Elle évoque aussi la disparition d’anciennes lycéennes (Elisabeth Henry, Marie-Thérèse Javouhey et Françoise Galland), et les époux de deux amies (messieurs Portier et Feuillée)

Une minute de recueillement est observée en leur mémoire.

Nous pensons également aux lycéennes qui sont dans la peine, MF Chrétien Gelée, Liliane Jacquier et Françoise Feuillée.

Rapport moral

La présidente constate que sa première année de mandature fut réalisée dans des conditions très spéciales ; il a fallu s’adapter aux nouvelles technologies et accompagner les lycéennes dans l’apprentissage de zoom.

Grâce au bureau, ici remercié, ce fut fait et ainsi le lien est resté entre nous, permettant des conférences locales et avec d’autres clubs.

 Mécénat :

Marie de Roux, altiste que nous avons parrainé 3 ans, est maintenant dans la vie active. Un mail de Marie détaillant son programme à venir est lu par la présidente. Il est proposé d’aller à Lyon l’écouter, ce qui serait une occasion de voir nos amies lyonnaises.

Lectures avec Rabat :

Ce projet lancé par Isabelle Bertrand, en vue de tisser des liens avant la rencontre programmée en mai 2022, se poursuit de façon positive. Dijon a pris rang pour un échange le 15 novembre avec nos amies marocaines, sur l‘ ouvrage « les heures silencieuses » de G Josse.

Chantal, qui coordonne les 2 clubs de lecture pour cette activité, vous en dira plus tout à l‘heure.

Vie du Club

Sandrine soulignait l‘année dernière le manque de membres du CA : moins 2 membres. Personne n‘a postulé malgré mes relances.

Par ailleurs, nous déplorons la démission récente, pour raisons personnelles, de Francine Mugneret de son poste de vice-présidente du bureau, ce qui est pour le moins fâcheux en terme de pérennité du club.  Le bureau se réduit comme peau de chagrin, heureusement que chacune met les bouchées doubles mais je crains une lassitude… A ce jour en font partie : Chantal Lapostolle secrétaire, Françoise Régin trésorière, Arlette Maljournal chargée des voyages, Françoise Soulier chargée de communication, et Sandrine past-présidente et notre webmaster, dont les conseils me sont bien utiles, merci à toutes pour votre aide et pour la foi que vous avez dans notre club.

Chantal aimerait en particulier partager ses tâches de secrétariat, si l‘une d‘entre vous veut faire partie du bureau avec le poste de secrétaire adjointe, qu‘elle se fasse connaitre !

En ce qui concerne les effectifs, nous étions donc 81 il y a un an, aujourd‘hui nous sommes 78 en raison du décès que j‘ai cité plus haut, de la démission de D Camuset, et celle de Sabine Greppo, quelques heures après l‘AG 2020.

Heureusement nous avons le plaisir d‘accueillir une nouvelle amie, ce qui sera fait tout à l‘heure.

Mais il y a urgence à faire entrer du sang neuf, parlez-en à certaines de vos connaissances qui seraient prêtes à s‘investir et pas seulement être des „consommatrices“. Vous êtes conscientes que la moyenne d‘âge tend à augmenter, vous êtes toutes heureuses de participer aux activités, mais il nous faut des idées neuves et des propositions constructives.

Il est bon de rappeler également que les marraines doivent préparer leurs filleules à la vie du club en amont, mais également les accompagner en aval et conserver un lien fort et constructif.

Par ailleurs, j‘ai bien entendu que vous vouliez retourner à la Cloche pour les conférences (je croise les doigts pour que l‘aspect technique soit à la hauteur comme salle Henry Berger, sinon ce sera compliqué..). Malheureusement, le salon Rameau de la Cloche va être en travaux tout le premier trimestre au minimum, et les contacts que j‘ai eus avec les établissements proposant des salles de réunion munies du matériel de projection ne sont guère encourageants : aucune salle dans un hôtel (avec possibilité de parking) n‘est à moins de 400 € la demi-journée, somme que je ne suis pas d‘accord pour dépenser de cette façon. Il nous faut donc encore réfléchir, ou continuer salle Henry Berger. Si vous connaissez des salles répondant aux critères de chacune, n‘hésitez pas à me le dire.

Je vais tenter d‘organiser une sortie de fin d‘année, ce projet est en cours.

De même, nous allons envisager une rencontre avec nos jumelles genevoises.

Je compte sur vous toutes, le club sera ce que vous en ferez, faites des propositions, des critiques…

En tous cas merci de m‘avoir accordé votre confiance il y a un an.

Le rapport moral est approuvé à l’unanimité.

Rapport financier

Mme Françoise REGIN, trésorière, rappelle que le bilan annuel se fait d’août à août et présente l’état des comptes du Lyceum pour l’année écoulée. Elle explique dans le détail le bilan financier.

Quitus est donné à la trésorière.

Rapport d’activité

La secrétaire présente les 11 conférences, les visites d’expositions, les sorties culturelles et les rencontres amicales sous forme de diaporama.

Activité des mini-clubs

  • 2 Cercles de lecture : « les liseuses » et « au fil des pages » ont continué bon gré mal gré pendant le confinement.
  • Ciné-club : arrêt total jusqu‘à la réouverture des salles.
  • Atelier cuisine : « les petites toques » arrêt
  • Petite marche et marche à grands pas : F Bouf a le mérite de continuer vaille que vaille, n‘hésitez pas à prendre contact avec elle pour vous aérer le mercredi, les conjoints sont les bienvenus.
  • Atelier scrabble ?
  • Les autres activités sont restées au point mort. Maintenant déjeuner surprise et dimanche de l‘amitié peuvent reprendre, manifestez-vous auprès de M Aubry pour les premiers, et J Naneix pour les seconds. Ces moments de rencontre ont eu du succès, et les autres clubs les maintiennent, je pense que nous pouvons nous mobiliser et continuer à nous retrouver.

Le rapport d’activité est approuvé à l’unanimité bien que cette approbation ne soit pas demandée dans les statuts.

Conseil d’administration

Le CA est composé aujourd’hui de Martine Gibassier, Marie-France Bourrouët, Brigitte Charvolin, Chantal Lapostolle, Mary-Jane Martin, Janine Naneix et Françoise Soulier, les 7 membres élus et de Françoise Feuillée, membre de droit, de Françoise Régin et de Marie Odile Maire membres du bureau.

Soit 10 membres au lieu de 12 prévus.

Françoise Soulier, dont le mandat arrive à expiration, renouvelle sa candidature et elle en est remerciée.

Site web

Je laisse Sandrine vous en parler et le présenter. Il est fortement recommandé de vous inscrire à la newsletter sur le site.

Agenda et réunions nationales

J‘ai eu le plaisir de me rendre en septembre aux 40 ans du club de St Brieuc, moment toujours intéressant et magnifiquement organisé par les briochines.

La semaine dernière se déroulaient la réunion des Présidentes et les journées des past présidentes, moments forts de la vie lycéenne puisque c‘est à cette occasion qu’Isabelle nous fait part des nouvelles internationales et de l‘agenda, et que les présidentes peuvent échanger sur la vie de leurs clubs respectifs.
Je vais vous résumer les points principaux à retenir :

- depuis quelques semaines un 16° club français a vu le jour : Bretagne Côte d‘Emeraude, présidente Marina André (conf St Pétersbourg)

- Nouvelles de Rabat : les dates du Congrès sont fixées du 24 au 26 mai à Rabat, avec un pré congrès les 22 et 23 (Fèz, Meknès et Volubilis), et un post Congrès du 27 au 29 (Essaouira et Marrakech). Les inscriptions auront lieu en novembre, la confirmation en fonction de l‘évolution sanitaire en janvier. 350 € les 3 jours de congrès (soirée de gala et conférences comprises, pas hôtel ni transport bien sûr). Mot de passe du Congrès sur le site : 2022rabat.

- il nous est demandé de travailler sur une nouvelle présentation de la plaquette et du triptyque, si certaines ont des dons de graphistes ou en connaissent, merci de vous faire connaître.

- les associations au sens large n‘ayant pas vocation à faire des bénéfices, la recommandation d‘Isabelle est que nous ne conservions que 2 ans de cotisation en caisse. Il faut donc trouver des idées de mécénat, je suis à votre écoute.

- Multiclubs : 15 et 16 mars à Lille, 2023 à Fontainebleau.

- AGN 2022 Caen, 2023 Grenoble, 2024 Vannes.

- Réunion des présidentes avril 2022 Pau, avril 2023 Côte d‘Emeraude.

Médaille d‘or

Nous avons le plaisir de récompenser 2 amies pour leurs 25 ans de présence au club : Anny Barthès et Annie Georgin.

Intronisation :

La présidente nous fait part de l’acceptation par le conseil d’administration de la candidature de Monique Petit Perrin. Elle est présentée par ses 2 marraines, Anny Barthès et Janine Naneix.

Ensuite la parole est donnée à Mme Isabelle Bertrand, présidente nationale de la Clubs de la FFL. Cette dernière remercie Marie Maire pour son invitation, et expose le format mixte de l’AGN cette année : le comité se réunira le 24 novembre après midi, et l’AG aura lieu en présentiel le 25 au matin, avec possibilité de la suivre par zoom pour celles qui ne se déplaceraient pas.

Elle revient sur le Congrès de Rabat, et insiste sur la nécessité de rajeunir les recrutements.

Enfin la présidente nationale de la FFLCI remercie pour l’engagement, le travail, l’énergie, la fidélité, l’amitié, l’amour de la culture et le partage, toutes celles qui ont accepté d’être présidentes depuis la naissance du club de Dijon Bourgogne.

L’ordre du jour étant épuisé, Marie Maire lève la séance à 12h00.

Madame Marie Maire                                                                             Madame Chantal Lapostolle

Présidente                                                                                                                  Secrétaire


Règlement intérieur club de DIJON 15 janvier 2019.

REGLEMENT INTERIEUR

REGLEMENT INTERIEUR

1)- LE BUREAU

a) LA PRESIDENTE
S
on rôle et ses responsabilités sont définis dans les Statuts du Club de DIJON-BOURGOGNE (Article VII) Pour être éligible, la Présidente doit avoir participé au moins deux ans soit au Conseil dadministration soit au Bureau.

b) LA VICE-PRESIDENTE

Son rôle est défini dans les Statuts du Club de DIJON-BOURGOGNE (Article VI, paragraphe 2)

c) LA SECRETAIRE

Elle assure la correspondance, la rédaction du bulletin proposant les activités, l’envoi des convocations aux différentes réunions. En cas d’absence ou d’empêchement de la Présidente, elle peut la remplacer et la représenter dans certains cas, par procuration spéciale.

d) LA SECRETAIRE ADMINISTRATIVE

Elle assure le fonctionnement administratif du Club et s’occupe de tous les actes.

e) LA TRESORIERE

Elle peut être assistée d’une trésorière adjointe (Article VI, paragraphe 2).
Elle reçoit le montant des inscriptions et cotisations, les dons, les subventions et toute autre ressource reçue à titre exceptionnel. Elle perçoit les droits d’entrée aux diverses manifestations mensuelles du Club. Elle tient une comptabilité deniers par recettes et dépenses qu’elle soumettra chaque mois à la Présidente. Chaque année, les comptes sont arrêtés deux mois avant la fin de l’exercice écoulé. Un bilan, soumis au préalable à la Présidente et vérifié par cette dernière, est présenté au Conseil d’Administration chargé de l’approuver avant sa présentation à l’Assemblée Générale. Il en sera de même pour le budget prévu pour l’exercice suivant.

f) DIFFERENTES RESPONSABLES DE COMMISSIONS (en fonction des besoins) Déléguées à l’accueil, aux relations publiques, responsable informatique, archiviste, photographe ....

2)- MANIFESTATIONS DU CLUB
Le Bulletin des activités envoyé à chaque adhérente, en général tous les deux mois, en donne le détail et

invite les participantes à s’inscrire auprès du service d’accueil (date limite indiquée et heure fixée).

3)- REGLEMENT DES ACTIVITES

  • Les inscriptions doivent se faire dans les délais, accompagnées de leur règlement (un chèque par activité), condition impérative d’enregistrement.
  • Annulation : jusquà 4 jours avant, le chèque est déchiré par la Trésorière. Ce délai passé, pas de remboursement. Les frais inhérents aux visites dexpositions ne sont pas remboursables.
  • Les chèques sont mis à l’encaissement la veille de l’activité. 4)- COTISATION ANNUELLE La cotisation doit être acquittée au plus tard le 30 novembre.

LCI Dijon-Bourgogne C.A du 18 décembre 2018 et A.G.E du 15 janvier 2019

1/2

Tout membre du Club s’engage à participer au moins 4 fois dans l’année aux manifestations proposées dont obligatoirement l’Assemblée Générale et le Déjeuner des Vœux.

5)- MISE EN DISPONIBILITE

  • Pour raison majeure exceptionnelle et temporaire (problème personnel),
  • Décidée par la Présidente pour confidentialité,
  • Un an non renouvelable. 6) EXERCICE SOCIAL L’année club débute le jour de l’Assemblée Générale et se termine la veille de l’AG suivante. 7) MEMBRES ASSOCIES Une cotisation de 30€ sera demandée comme participation. 8)- REMBOURSEMENT DES FRAIS
  • Présidente : « tous frais liés à la fonction, c’est-à-dire toutes les dépenses auxquelles elle ne serait pas assujettie en tant que simple Lycéenne ». Il est aussi rappelé que « la Trésorière nest pas lordonnateur des dépenses » (réunion des Présidentes au siège de la Fédération à Dijon le 22 juin 2006).Assemblée générale de la Fédération Congrès
    Réunion des Présidentes
    JumelagePoste
    Papeterie, matériel
    Hébergement : hôtel 3 étoiles en chambre single TransportsTrain : sur la base dun billet au meilleur prix
    Voiture : remboursement sur justificatifs, frais carburants, autoroute et parking Avion classe économique
  • Bureau : frais liés aux fonctions de Vice-Présidente, Trésorière, Secrétaire et Archiviste, sur justificatifs.
  • Autre membre en charge dune responsabilité : idem.
  • Déléguée (au nombre de 1) à la Réunion du Comité précédant lAG de la Fédération : Dîner après le Comité.
  • Séminaire de formation multi-clubs :
    Le club prend en charge les frais de transport et d
    hôtel sur la base dune chambre partagée ainsi que les 2 repas des participantes choisies par la Présidente suivant les critères donnés par la Fédération. La Présidente Sandrine BRIOT

LCI Dijon-Bourgogne C.A du 18 décembre 2018 et A.G.E du 15 janvier 2019

2/2