EXPOSITION PAUL KLEE au LAM

Le jeudi 13 janvier, Lycéennes et quelques invités sont venus au LAM pour découvrir l’exposition Paul KLEE.

Paul KLEE est né le 18 décembre 1879 près de Berne. Il mort en 1940.

Son père est allemand, sa mère est suisse. Tous deux sont musiciens.

Il fait ses études aux Beaux-Arts de la Métropole Bavaroise, puis à KNIRA et enfin à l’Académie dans la classe de Frank STUCK.

Paul KLEE est un artiste libre et intuitif ; il est en quête des origines et des sources de l’Art.

Il joue avec et contre les règles de la création qu’il a lui-même contribuées à fixer ; il jongle avec différentes catégories artistiques.

On dit que Paul KLEE est à 4 temps : l’Art Asilaire, le Primitif, la Préhistoire, l’Art des enfants

Il a été le témoin d’un monde bouleversé et, tel un funambule, il est sans cesse en quête d’équilibre.

Il s’est attaché aux données les plus cachées de l’Homme et à sa complexité tant physique que psychique.

L’apparence extérieure est délaissée au profit d’une signification plus profonde de la Réalité, de la Nature et du Cosmos.

Sa création est prolifique et sans limite.

Son langage est original. Son engagement moral touche son activité entière et son acceptation même critique de la société et de la culture contemporaine.

Son expérience échappe aux limitations chronologiques et trouve sa justification dans l’histoire éternelle de l’humanité dont elle est l’un des aspects les plus grands.

On peut citer quelques-unes de ses œuvres :

  • FIGURE DU SOIR, aquarelle, 1935.
  • AVANT LE GEL, couleur à la colle sur papier, 1938.
  • BATARD, couleur à la colle, 1939.

Une découverte pour la plupart d’entre nous, un moment inattendu et original . . .